Passer au contenu
Livraison gratuite au Canada pour tout achat de 150$ et plus (Plus de détails)
Livraison gratuite au Canada pour tout achat de 150$ et plus (Plus de détails)

Langue

Pays

Hado Ginsan Damascus Bunka 180mm Kijiro Lacquered

par Hado
Épuisé
Prix d'origine $495.00 - Prix d'origine $495.00
Prix d'origine
$495.00
$495.00 - $495.00
Prix actuel $495.00
Description

Marque : Hado 刃道
Forgeron : Shogou Yamatsuka
Zone de production : Sakai-Osaka/Japon
Profil : Bunka
Taille : 180mm
Type d’acier : acier inoxydable
Acier : Ginsan (Silver) #3, Soft stainless clad
Manche : Kijiro Lacquered
Longueur totale : 318 mm
Longueur du bord : 170 mm
Longueur de la poignée à la pointe : 184 mm
Hauteur de la lame : 44 mm
Épaisseur : 2,1 mm
Longueur du manche : 134 mm
Poids : 130 g
Orientation de la main : Ambidrextre
Émouleur : Tadataka Maruyama
En japonais, les kanjis formant le mot Hado (刃道)représentent « la route des lames ». Un autre mot en japonais, qui se prononce aussi « Hado », signifie « vague en mouvement ». Cela représente bien la philosophie derrière le projet Hado de la part de Fukui Co & Ltd, une compagnie de vente de couteaux japonais très réputée et forte d’une histoire de 109 ans. C’est la première série « in house » de Fukui Co & Ltd et c’est franchement bien commencé, le projet Hado se démarque de par son audacité à sortir des sentiers battus. En effet, le tout a commencé alors que Tadataka Maruyama, qui s’occupait des ventes et de la gestion de l’entrepôt de la compagnie, alla voir le président Ryuichiro Fukui en personne pour lui dire qu’il voulait quitter son poste et apprendre l’art de l’« hatsuke » (émoulage de lame). Le président Fukui vit en Maruyama un désir ardent et saisit l’opportunité, c’est là que l’histoire devient intéressante. Le président accepta que Murayama quitte son poste à Fukui Co & Ltd pour apprendre l’émoulage de lame, à condition que ce dernier revienne après 3 ans pour devenir l’émouleur principal de la compagnie. Trois ans au cours desquels il lui serait versé son salaire et au cours desquels l’entreprise préparerait un atelier avec le meilleur équipement possible, qui n’attendra que le retour du nouvel émouleur que Maruyama allait devenir. Ajoutons aux talents de visionnaire du président, confiance mutuelle, passion, mais surtout énormément de travail et nous obtiendrons Hado. Une petite vague en mouvement dont les répercussions iront loin. Monsieur Fukui ayant de très bons contacts dans le domaine, Maruyama put apprendre directement auprès de grands maitres, notamment auprès de Syotaro Nomura et de Masaaki Nakamura. Normalement, il est dit qu’il ne faut pas moins de dix ans pour maitriser l’émoulage de lame, mais normalement le processus comprend plusieurs années d’observation avant de pouvoir toucher aux lames. Comme Maruyama a pu commencer directement et qu’après ses 3 années d’apprentissage il avait un atelier neuf juste pour lui dans lequel il peaufina sa maitrise de l’ « hatsuke » encore 6 mois de plus, il obtint une maitrise satisfaisante et respectée à Sakai. En effet, même Yoshikazu Tanaka, un des maitres-forgeron les plus reconnus au Japon a accepté de collaborer avec Fukui Co & Ltd et Tadataka Maruyama sur deux des séries phares de Hado.

La série Ginsan d’Hado est forgée à partir de ginsan(acier argent numéro 3) par le dentoukogeishi(Maître forgeron) Shogou Yamatsuka de Yamatsuka Hamono et émoulez par Tadataka Maruyama de Fukui Co & Ltd. Le ginsan est un acier qui réplique presque les capacités de coupe des aciers à haute teneur en carbone tout en étant inoxydable. L’émoulage concave de Tadataka résulte en un tranchant très mince et une capacité de coupe hors pair, il faut donc prendre le temps d’apprivoiser le couteau et d’utiliser ces lames adéquatement si on ne veut pas de mauvaise surprise. Nous recommandons cette série aux cuisiniers professionnels, aux passionnés de cuisine à la maison ou tout simplement en guise de cadeau original pour la famille ou un ami proche.

Conseils d'entretien

Faire aiguiser sur pierre à eau par un professionnel tous les ans. À entreposer dans un endroit sec. Laver immediatement apres utilisation et séché completement avant de ranger. Ne pas laisser tremper. Ne va pas au lave-vaiselle.

Garantie

Évaluations client

À venir

Dimensions

Taille

180mm

Poids

130g

Longueur totale

318mm

Longueur de la poignée à la pointe

184mm

Longueur du bord

170mm

Hauteur de la lame

44mm

Épaisseur

2.1mm

Longueur du manche

134mm

Lame

Acier

Ginsan (Silver) #3, Soft stainless clad

Type d’acier

Acier inoxydable

Manche

Matériel du manche

Kijiro Lacquered

Détails

Profil

Bunka

Usage

Couteau tout usage

Orientation de la main

Ambidextre

Production

Zone de production

Sakai-Osaka/Japon

Forgeron

Shogou Yamatsuka

Émouleur

Tadataka Maruyama

Quels sont les différents types de couteaux japonais?

Quels sont les différents types de couteaux japonais?

Chaque couteau japonais est fabriqué avec un but précis en tête. Il y a les types de couteaux polyvalents comme le Gyuto qui est l’équivalent du couteau de chef ou encore le Santoku qui se traduit par : trois vertus, une appellation qui représente bien sa multiplicité. Le Sujihiki et le Yanagiba sont faits pour trancher alors que le Nakiri et le Usuba sont spécialisés pour la coupe de légume. Sans oublier le Petty pour les tâches de précisions. La liste continue et les possibilités sont diverses.

Pourquoi acheter un couteau japonais?

Pourquoi acheter un couteau japonais?

Les lames japonaises sont plus légères, très équilibrées, d’une dureté plus élevée, plus tranchante et conservent leur tranchant plus longtemps. Cela permet à son utilisateur une maîtrise accrue de son outil de travail et une coupe nette pour altérer le moins possible la texture et la saveur des aliments.

Comparer les produits

{"one"=>"Sélectionnez 2 ou 3 articles à comparer", "other"=>"{{ count }} éléments sélectionnés sur 3"}

Sélectionnez le premier élément à comparer

Sélectionnez le deuxième élément à comparer

Sélectionnez le troisième élément à comparer

Comparer