Passer au contenu
Livraison gratuite au Canada pour tout achat de 150$ et plus (Plus de détails)
Livraison gratuite au Canada pour tout achat de 150$ et plus (Plus de détails)

Langue

Pays

Nigara Hamono Aogami Super Kurouchi Bunka 180mm Noyer

Épuisé
Prix d'origine $280.00 - Prix d'origine $280.00
Prix d'origine
$280.00
$280.00 - $280.00
Prix actuel $280.00
Description

Il y a quelque chose qui distingue Nigara Hamono des autres familles de couteliers au Japon. On pourrait premièrement souligner que ce sont les 350 ans d’histoire, à commencer par la fabrication d’épées pour le clan Tsugaru au début de la période Edo. La transmission du savoir-faire et des compétences depuis huit générations a sans aucun doute donné aux couteaux Nigara leur ADN de culture, mais la longue histoire n’est pas unique à Nigara.
On pourrait dire que le fait d’avoir un forgeron légendaire de cinquième génération – le trésor national du Japon, M. Kunitoshi Nigara (二 唐 國俊) – confère à la marque familiale un statut élevé. Les œuvres de Kunitoshi ont été commandées par Ise Shrine et Meiji Shrine pendant la période Showa, ce qui lui a valu une longue liste de distinctions, de titres honorifiques et de chevalerie de la royauté (il a même été invité par l’armée américaine après la guerre à documenter et enregistrer des épées historiques dans le cadre de la effort de conservation du patrimoine culturel). Mais cela n’explique toujours pas pourquoi Nigara est toujours aussi remarquable des décennies plus tard.
La meilleure façon de comprendre pourquoi Nigara se distingue est aux yeux du forgeron actuel (8e) génération – M. Tsuyoshi Yoshizawa (吉澤 剛). Alors qu’il se tient dans l’atelier de l’entreprise familiale, avec son jeune frère et deux jeunes artisans, se sentant inspiré pour créer les couteaux les plus remarquables au monde, il a en fait deux choses qu’aucune autre marque ne peut lui offrir.
Le premier est son père / patron, l’actuel président de Nigara – le propriétaire de la 7e génération, M. Toshiju Yoshizawa (吉澤 俊 寿). Avec des lunettes de créateurs et une coiffure nonchalante, M. Yoshizawa ne se sentirait pas à sa place dans une entreprise de design en Europe. Amateur d’arts, de musique et de littérature, M. Yoshizawa ne correspond pas au profil typique d’un coutelier. Il croit qu’une perspective large ouvre de nouvelles portes et étudier les arts et la musique affine sa sensibilité au monde qui l’entoure. En 2008, il a créé le motif Anmon, basé sur l’impression des cascades d’Anmon, en cascade du pied des montagnes Shirakami, classées au patrimoine mondial, à côté de la ville d’Hirosaki, où l’entreprise familiale est basée. «Mais en fait, la première inspiration pour Anmon est venue des peintures d’Andy Warhol de John Lennon. Je les aime tous les deux. Les lunettes de John ressemblent à des vagues. M. Yoshizawa a dit un jour dans une interview. Avoir un père comme M. Yoshizawa donne à Tsuyoshi une énorme quantité d’inspiration et de liberté créative, et il est trop encouragé pour avoir une perspective plus large, bien au-delà des murs de l’atelier de fabrication de lames.
Le deuxième élément de l’arsenal de Tsuyoshi est le savoir-faire profond de l’entreprise familiale dans les aciéries. La famille Nigara s’est étendue depuis longtemps depuis l’époque de la forge des épées – dans les aciéries de construction, les technologies de poutres en acier, ainsi que les restaurations de structures métalliques historiques. En un mot, Nigara est le gourou de l’acier. Lorsque Tsuyoshi a voulu créer une finition Damas particulière sur sa lame, il ne va pas chez le sidérurgiste pour une solution toute faite. Il se dirige vers les autres divisions de l’entreprise familiale où des experts proposent des solutions internes. Alors que de nombreux fabricants de couteaux comptent sur les entreprises sidérurgiques pour fabriquer des billettes de Damas, Nigara se l’approprie avec des dizaines de finitions issues des technologies souvent utilisées dans la production de cadres en acier.Avec des manipulations de niveau gourou sur les aciers et un patron qui aime autant les arts pop que le traitement thermique de l’acier, le forgeron de 8e génération de Nigara fait des travaux que personne d’autre ne pourrait.

Conseils d'entretien

Faire aiguiser sur pierre à eau par un professionnel tous les ans. À entreposer dans un endroit sec. Laver immediatement apres utilisation et séché completement avant de ranger. Ne pas laisser tremper. Ne va pas au lave-vaiselle.

Évaluations client

À venir

Dimensions

Taille

8mm

Poids

0g

Longueur du bord

180mm

Lame

Acier

Yasuki Aogami Super, Revêtu d'Acier inoxydable souple

Type d’acier

Acier au carbone

Fini

Kurouchi, Tsuchime

Dureté

63-64 HRC

Manche

Matériel du manche

Noyer

Détails

Profil

Bunka

Usage

Couteau tout usage

Production

Forgeron

Tsuyoshi Yoshizawa (吉澤 剛)

Quels sont les différents types de couteaux japonais?

Quels sont les différents types de couteaux japonais?

Chaque couteau japonais est fabriqué avec un but précis en tête. Il y a les types de couteaux polyvalents comme le Gyuto qui est l’équivalent du couteau de chef ou encore le Santoku qui se traduit par : trois vertus, une appellation qui représente bien sa multiplicité. Le Sujihiki et le Yanagiba sont faits pour trancher alors que le Nakiri et le Usuba sont spécialisés pour la coupe de légume. Sans oublier le Petty pour les tâches de précisions. La liste continue et les possibilités sont diverses.

Pourquoi acheter un couteau japonais?

Pourquoi acheter un couteau japonais?

Les lames japonaises sont plus légères, très équilibrées, d’une dureté plus élevée, plus tranchante et conservent leur tranchant plus longtemps. Cela permet à son utilisateur une maîtrise accrue de son outil de travail et une coupe nette pour altérer le moins possible la texture et la saveur des aliments.

Comparer les produits

{"one"=>"Sélectionnez 2 ou 3 articles à comparer", "other"=>"{{ count }} éléments sélectionnés sur 3"}

Sélectionnez le premier élément à comparer

Sélectionnez le deuxième élément à comparer

Sélectionnez le troisième élément à comparer

Comparer