Passer au contenu
Livraison gratuite au Canada pour tout achat de 150$ et plus (Plus de détails)
Livraison gratuite au Canada pour tout achat de 150$ et plus (Plus de détails)

Langue

Pays

Kisuke Manaka 間中貴輔 Aogami #2 Honesuki 160mm Kurouchi Tsuchime Teck

Épuisé
Prix d'origine $385.00 - Prix d'origine $385.00
Prix d'origine
$385.00
$385.00 - $385.00
Prix actuel $385.00
Description
Forgeron: Kisuke Manaka 間中貴輔 Zone de production : Sanmu-shi, Chiba/ Japon Profil : Honesuki Taille: 160mm Type d’acier: Acier Carbone (Oxydable) Acier : Yasuki Aogami #2, recouvert de fer doux Manche : Teck et pakka Longueur totale : 300 mm Longueur du bord : 160 mm Longueur de la poignée à la pointe : 172 mm Hauteur de la lame : 42 mm Épaisseur : 4 mm Longueur du manche : 128 mm Poids : 132g Orientation de la main : ambidextre Warikomi Seuls deux matériaux, l’acier et la ferrite, sont utilisés dans la méthode de fabrication traditionnelle japonaise appelée Warikomi. L’acier et la ferrite spécifiques utilisés sont sélectionnés en fonction de l’objectif de chaque lame individuelle. La ferrite est divisée puis chauffée et insérer dans la lame en acier. Le Forgeron affine et forme la construction du San Mai avec la Ferrite. Grâce à un raffinage supplémentaire, les matériaux seront solidement assemblés. Afin d’unifier l’irrégularité formée dans les particules au cours des étapes et de créer une forme fonctionnelle, Le forgeron chauffe la lame jusqu’à ce qu’elle atteigne 760-800 degrés. Ensuite la lame est refroidi lentement dans un «Warabai» pendant une journée. Selon le forgeron, il emploi l’une des deux méthodes de trempe Mizu (Eau) Abura (Huile). Après avoir chauffé le couteau à une température optimale de 790 ~ 830 ℃, il place rapidement le couteau dans l’eau ou l’huile pour le refroidir rapidement. Cela permet aux particules de l’acier de se resserrer et crée une structure extrêmement dure. Le processus de maintien de la température pendant la trempe d’un couteau chauffé au rouge nécessite des années d’expériences et de dextérité. La trempe à l’eau est la plus difficile à réaliser, elle demande une expertise supplémentaire et rend le couteau encore plus performant. La trempe peut échouer si le chronométrage n’est pas exécuté à la seconde près, ce qui signifie que le processus est un exploit sérieux à accomplir. Kisuke Manaka Depuis sa création en 1872, Manaka Hamono, forgeron historique, fabrique des sabres japonais. Pour satisfaire les besoins de l’ère actuelle, les couteaux de cuisine et les outils agricoles a été fabriquée depuis le début de la quatrième génération. Manaka Hamono s’est efforcé de préserver l’ancienne voie du soudage de forge à la trempe (Mizu) sans utiliser de matériaux de commodité. Bien qu’on dit qu’il est à peine possible de souder l’acier inoxydable avec cette technique, Kisuke Manaka est l’un des rares forgerons qui a des compétences pour le faire. Généralement, le soudage de différents types d’aciers inoxydables est extrêmement difficile, voire impossible. Le soudage par la forge peut être effectué sous système de gestion de machine dans un four à haute température, car sa température de fusion est très élevée. De plus, la plage de température dans laquelle un forgeron peut opérer est très limitée. Kisuke Manaka ayant des installations traditionnelles, à réussi à souder à la main les différents types d’aciers inoxydables en faisant de la recherche et développement de certains métaux, ce qui est littéralement un miracle de compétences. Il fabrique tous ses couteaux et ses poignées sur mesure, effectuant presque tous les processus de forge à la main jusqu’à la finition de l’affûtage. Nous pouvons ressentir que son cœur et son âme est régit dans chaque couteau qu’il produit.
Conseils d'entretien

Faire aiguiser sur pierre à eau par un professionnel tous les ans. À entreposer dans un endroit sec. Laver immediatement apres utilisation et séché completement avant de ranger. Ne pas laisser tremper. Ne va pas au lave-vaiselle.

Garantie

Évaluations client

À venir

Dimensions

Taille

160mm

Poids

132g

Longueur totale

300mm

Longueur de la poignée à la pointe

172mm

Longueur du bord

160mm

Hauteur de la lame

42mm

Épaisseur

4.0mm

Longueur du manche

128mm

Lame

Acier

Yasuki Aogami #2, recouvert de fer doux

Type d’acier

Acier carbone (oxydable)

Manche

Matériel du manche

Teck et pakka

Détails

Profil

Honesuki

Usage

Desosseur

Orientation de la main

Ambidextre

Production

Zone de production

Sanmu-shi, Chiba/Japon

Forgeron

Kisuke Manaka 間中貴輔

Quels sont les différents types de couteaux japonais?

Quels sont les différents types de couteaux japonais?

Chaque couteau japonais est fabriqué avec un but précis en tête. Il y a les types de couteaux polyvalents comme le Gyuto qui est l’équivalent du couteau de chef ou encore le Santoku qui se traduit par : trois vertus, une appellation qui représente bien sa multiplicité. Le Sujihiki et le Yanagiba sont faits pour trancher alors que le Nakiri et le Usuba sont spécialisés pour la coupe de légume. Sans oublier le Petty pour les tâches de précisions. La liste continue et les possibilités sont diverses.

Pourquoi acheter un couteau japonais?

Pourquoi acheter un couteau japonais?

Les lames japonaises sont plus légères, très équilibrées, d’une dureté plus élevée, plus tranchante et conservent leur tranchant plus longtemps. Cela permet à son utilisateur une maîtrise accrue de son outil de travail et une coupe nette pour altérer le moins possible la texture et la saveur des aliments.

Comparer les produits

{"one"=>"Sélectionnez 2 ou 3 articles à comparer", "other"=>"{{ count }} éléments sélectionnés sur 3"}

Sélectionnez le premier élément à comparer

Sélectionnez le deuxième élément à comparer

Sélectionnez le troisième élément à comparer

Comparer